Décroissance, température et guillotine

Une idée de logo venue dans la nuit. Un mélange de thermomètre et de fourche (« pitchforks are coming »). Dans la lignée de l’escargot au poing (International Degrowth Movement), du sablier d’Extinction Rebellion, ou de la maison de Dernière Rénovation.

L’inspiration vient des diverses actualités où le mépris de classe se mélange au déni de la catastrophe climatique. Peut-être que comme dans cette nouvelle (« La Cop 53 »), ou, plus vintage, La Java de la bombe atomique ; la fin d’un monde approchant, quelques personnes appliqueront littéralement le slogan « sauve la planète : mange un riche » (certains ploutocrates en sont bien conscients et appellent eux-même à une meilleure répartition de la richesse pour éviter ce genre de problème).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.